au fil des jours

20 mai 2013

Du déni à l’espérance, 

Tel pourrait être le titre  de l’article  récent posté sur  regards iconoclastes  et dont je retiens la conclusion :  Pour échapper au déni, pour travailler dans la vérité, nous avons la petite sœur Espérance. Il s’avère que bien souvent, seuls ceux qui sont habités par Elle sont capable de faire face, de travailler dans la vérité et de dégager les solutions d’avenir au delà des difficultés du moment présent. Pour les autres, c’est le déni et la survie au jour le jour qui l’emportent.

 

 Ajoutons à cette conclusion que ce n’est pas tout à fait par hasard que St Augustin a écrit  La cité de Dieu ….Rome, la ville éternelle venait de tomber au mains des barbares.

 

9 avril  2013

A propos de ‘Rester fidèle à la troupe’  NDF ( 8 avril)  de Pierre Mayrant 

Article très intéressant de P. Mayrant qui nous aide à prendre le recul nécessaire  et peut être à déjouer les pièges de l’adversaire.

Justement, conformément à l’adage populaire, il faudrait ne pas nous tromper …d’adversaire…!

Au risque de  plaire ou de déplaire, voici quelques pistes

1- L’adversaire est multiple, le réduire à la LGBT comme certains le voudraient est  bien trop réducteur.  La LGBT n’en n’est que le noyau apparent.

Ne parlons pas des réseaux fort nombreux et organisés qui les soutiennent.

Surtout, nous ne devons pas sous estimer la perméabilité de la société aux idées du gender.  Et tel ou  tel qui pense être sur de lui, se retrouve avec son fils ou sa belle soeur dans le camp opposé.

Penser notre combat en terme de citadelle assiégée  des bons contre les mauvais  serait une erreur fatale.

Les raisons d’adhérer, de sympathiser ou de militer pour le mariage gay ne relèvent pas seulement de l’ignorance ou de l’idéologie, elles relèvent également de conditions psychologiques telles les  blessures internes et le besoin d’appartenance au groupe.

Le discours  tenu par la manif pour tous a su pendant longtemps éviter bien des écueils, et tout en comprenant la déception de certains, gardons l’acquis de ce formidable mouvement qui n’est pas rien et qui rend le pouvoir si fébrile.

2- L’adversaire est dans nos divisions internes 

Pour faire bref,  en référence la plus directe avec l’anthropologie chrétienne,  et sans aucune naïveté,  je n’hésite pas à affirmer que l’adversaire est en chacun de nous.

Les divisions qui surgissent à l’intérieur du mouvement sont certes le reflet de différentes tendances, parfois la conséquence d’un manque de communication  et disons le dire tout de même de quelques maladresses, inévitables. Il y a eu des ego blessés  et alors qu’importe !

En conclusion, que ceux qui veulent  la bataille pour la bataille et s’imaginent déjà en martyrs d’une cause perdue d’avance continuent dans leur raison droite,  mais que ceux qui veulent la victoire au risque de ne pas être reconnus pour ce qu’ils ont faits, s’unissent et repartent du bon pied.

Si Frigide, Tugdual, Laurence, Xavier, Béatrice, Michel , Pierre , Eric  et j’en oublie  forcément  lisent ces lignes,  j’en serai fort honoré,  s’ils font chacun un geste pour dépasser ces divisions  et les maladresses alors  l’espoir est permis.

Un communiqué commun de la part des différents mouvements, incluant le plus de tendances possibles,   avec pour seule exclusion  ceux qui s’excluent d’eux mêmes, voilà ce dont nous avons aujourd’hui besoin

Roland Grenoble

 

19 mars 2013  

Privé d’Espérance, l’homme en vient à s’enfermer dans la négation du réel.

 L’expérience montre que celui  qui n’est pas habité par l’Espérance,  en vient très souvent à nier la réalité au profit de théories et d’idéologies qui le conforteront dans ses croyances initiales et sa quiétude intellectuelles. Affronter le réel nécessite à la fois une capacité d’émerveillement  et une lucidité que seule L’Espérance autorise.

 

3 mars 2013  

Une parole du Père Philippe de la Trinité, 

« Je suis fier d’apporter au Front national [ de la résistance ] le témoignage de la Résistance catholique française. Au nom de ceux qui ont mêlé leur sang pour la  même cause, les Étienne d’Orves, les Gabriel Péri ; nous n’avons pas le droit de nous désunir, nous n’avons pas le droit de nous diviser. Que chacun suive la voix de sa conscience ! Or la voix de la conscience, c’est, pour nous, la voix de Dieu. Il y en a qui connaissent Dieu et qui le servent mal. Il y en a qui ne nomment pas Dieu mais qui au fond, estimons-nous, le servent en réalité parce qu’ils ont loyalement le culte de la justice, du devoir et de l’amour, reflet du nom divin. »

R.P. Philippe de la Trinité (Jean Rambaud 1908-1977), Provincial des carmes de 1942 à 1945, Résistant, Membre de l’Assemblée constituante provisoire, lors d’une réunion tenue à Paris le 29 septembre (1944 ?), après la libération.

Texte emprunté au site du Père Dominique Poirot  Carme déchaux 

 27 février 2013  

Ce  13 janvier,  ils étaient près d’un million,  ils ne savaient pas que cela était possible, mais par le charisme  de quelques uns, et le sentiment que le sujet était d’importance, ils l’ont fait.

Ils  ont manifesté  sans brûler de voiture,  aussi  le président en  son château  leur a fait savoir que  leur démarche ne signifiait rien.

Ce 26 février, ils sont sept cent mille à avoir déposé leurs doléances  par écrit .  Ils ne savaient pas que cela était possible, mais grâce à l’impulsion de quelques uns, et le sentiment que le sujet était d’importance, ils l’ont fait.

Leur demande est poliment formulée,  ils ne brûlent pas les préfectures ni les départs en vacances,  aussi la nomenclatura  aux ordres du château leur a  fait savoir  qu’elle n’a pas de temps à perdre.

Conclusion de Pascal :

« Justice, force. Il est juste que ce qui est juste soit suivi, il est nécessaire que ce qui est le plus fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante : la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite, parce qu’il y a toujours des méchants ; la force sans la justice est accusée. Il faut donc mettre ensemble la justice et la force ; et pour cela faire que ce qui est juste soit fort, ou que ce qui est fort soit juste.

La justice est sujette à dispute, la force est très reconnaissable et sans dispute. Ainsi on n’a pu donner la force à la justice, parce que la force a contredit la justice et a dit qu’elle était injuste, et a dit que c’était elle qui était juste. Et ainsi ne pouvant faire que ce qui est juste fût fort, on a fait que ce qui est fort fût juste ».

Roland Grenoble

________________________________

au fil des jours dans mariage pour tousTugdual Derville @TDerville

Sais-tu par hasard si le  s’autosaisit sans ciller ou si par ascèse il se dessaisit sans souci ? Tu sourcilles. Moi aussi.    10:37 PM – 26 Feb 13

 18 février 2013  

le temps n’est pas venu de nous reposer

Derrière l’exigence d’égalité ( qui n’y souscrirait pas dans une démocratie moderne ?)  se dégage de plus en plus manifestement une entreprise anti humaniste.

Ce ‘n’est pas seulement la confusion pour tous à propos du mariage,  c’est la négation des parents en tant que parents pour tous les couples qu’ils soient homosexuels ou hétérosexuels.   Dans le modèle de Madame Taubira et de Monsieur Jean Pierre Michel, Les parents ne sont seulement absents, ils sont niés dans leur identité. C’est le totalitarisme  façon « 1984″  ou « Meilleur des mondes »  que ces foldingues post 68 nous préparent à grands pas.

 cf http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/jean-pierre-michel-ps-je-suis-gpa-tous-couples-342784
Roland Grenoble

    »Il est manifeste qu’un seul homme en apparence désarmé mais qui ose crier tout haut une parole véridique, qui soutient cette parole de toute sa personne et de toute sa vie et qui est prêt à le payer très cher, détient, aussi étonnant que cela puisse paraître et bien qu’il soit formellement sans droits, un plus grand pouvoir  que celui dont  disposent dans  d’autres conditions des milliers d’électeurs anonymes »

Vaclav Havel.

 

6 février 2013

  »La raison moderne s’évertue à justifier son refus de croire tandis que la foi  est bien contente de se passer de la raison.  Cela paraît bien commode à tous deux,  mais  ce divorce fut il à l’amiable,  nous vient d’un refus du réel. »
Roland Grenoble

4 février 2013 

« Étrange situation : la science, traditionnellement conçue comme ce qui devait dissiper les illusions et faire régner le principe de réalité, là voici enrôlée pour permettre aux hommes de donner corps à leurs fantasmes. Ce qui est nouveau, ce ne sont pas les fantasmes : pour la plupart, ils sont vieux comme l’humanité. La nouveauté, c’est d’espérer leur réalisation par la science ».

Olivier Rey,  Hasard et Déterminisme en Physique, revue Connaitre N° 34

janvier 2013

Droit de l’homme ou droit du citoyen ?

A voir certains débats ,voir les attaques contre Frigide Barjot,  on ne pourrait participer au débat démocratique dès lors que nous affichons notre foi.  Ces attaques sont de la même veine que les propos  méprisants adressés par certains membres de la commission lors de l’audition des représentants des religions. On ne pourrait participer au débat qu’avec un brevet d’athéisme.

Cette nouvelle forme d’intimidation, s’ajoute aux procès en sorcellerie  que l’on adresse à toute personne contre le mariage gay ,

Disons le tout net, dès lors que pour participer au débat, il faut montrer sa complaisance au pouvoir en place,  les droits de l’homme sont en cause. Le  pouvoir naissant que l’on présente comme malhabile n’en n’avance pas moins avec sa doctrine, remboursement à 100% de l’IVG,  demande aux opérateurs du net de surveiller les propos échangés,  instructions aux directeurs d’école sur le genre,  projets de scolarisation des enfants dès deux ans comme si la main mise de certains idéologues sur l’Education Nationale n’était pas encore suffisante.

Hors les droits de l’homme sont non négociables, limiter leur bénéfice à certains citoyens est la marque naissante de toute tyrannie. Ce pouvoir malhabile se comporte en fait avec les caractéristiques d’un Etat totalitaire.

Que ce soit sur le fond ou sur le mode d’élaboration,   le projet de loi Taubira  se révèle dans sa nature anti humaniste.

 

 Sites recommandés

http://www.anuncioblog.com/

http://docteurangelique.free.fr/

http://news.catholique.org/

 

 


Répondre

UMMA SHOP |
timothee1966 |
création missionnaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les musulman et l'islam
| (وَل¡...
| Al-fiqh